< accueil

 

 

 

Comme il vient

Comme il vient

Réalisateur : Christophe Chiesa
Produit en : 2001
Interprètes : Gaspard Manesse, Laurence Perrot, Sophie Gourp
Genre : Comédie

Résumé : Après cinq années à New York, Julie revient à Annemasse avec son bébé, Nina. Lou, 25 ans, bibliothécaire, et Hugo, 24 ans, ouvrier, retrouvent Julie, leur soeur aînée. Julie s'adapte avec difficulté au rythme de cette petite ville. Hugo découvre sa grande soeur dont il rêvait la vie, tandis que Lou prend son retour avec simplicité, au présent, sans se poser de questions. A travers ces retrouvailles, ils réalisent qu'ils sont devenus adultes, choisissant chacun une trajectoire de vie personnelle, aspirant chacun à un bonheur différent de celui des autres.

Notes : C'est Laurence Perrot, qui incarne Lou, qui est à l'origine de l'idée du film. Présente dans le premier court métrage de Christophe Chiesa, elle est biblithécaire à Annemasse.
Le jazz est très présent dans le film puisque Hugo y consacre ses loisirs. C'est d'ailleurs l'acteur et trompettiste Gaspard Manesse, qui incarne Hugo, qui a composé la musique de Comme il vient.
Le réalisateur a choisi d'appeler son film "Comme il vient" car le film "raconte des bonheurs qui se produisent dans la présence et dans l'échange : dans l'instant de la rencontre, à travers les émotions et les sentiments quotidiens de personnages simples. Se retrouver au présent pour en finir avec la nostalgie et prendre le bonheur... "comme il vient"", explique Christophe Chiesa.

Notre avis : A 22 ans, Christophe Chiesa tout juste sorti de la Femis, réalise son premier long métrage, privilégiant le son (BO jazz et bruits urbains) sur les dialogues. Son film est un succession de petits plaisirs de la vie quotidienne. Un court métrage aurait largement suffit. Par contre on apprécie le retour de Gaspard Manesse au grand écran, qui depuis "Au revoir les enfants" sous la direction de Louis Malles s'était écarter du cinéma pour se consacrer à la musique, son autre passion.

Sortie le : 30 janvier 2002

 

 

Dossier artezia ©
M.M.